Randonnée Roumanie


Les villages de Transylvanie à vélo

Depuis quelques mois, j’ai préparé un séjour pour les cyclistes d’un club de vélo de la région de Nimes qui souhaitent décourvire la transylvanie. L’accueil se fait à Buracest Otopeni. Le groupe est composé de 9 Cyclistes entre 20 et 40 ans, que des hommes très décontractés. Nous prenons le train dans l’heure qui suit pour Sibiu. Dans le train je leur donne quelques options sur le séjour mais tous m’expliquent qu’il me font confiance pour les enmener dans les endroits les plus sympas, ils travaillent tous beaucoup et pendant leurs vacances ils préfèrent ne s’occuper de rien ; ce qui me vas tres bien.

roumanie randonnee séjour voyage

Nous arrivons à 20h57 à notre chambre d’hôte dans le centre historique de Sibiu. Certains vont se coucher, les autres vont boire une bière en ville.

Le matin, nous avons un temps libre le matin pour visiter Sibiu. certains préfèrent faire une grasse matiné. La balade pour découvrir Sibiu qui cette année est classé cité européenne de la culture nous mène dans les trois quartiers historiques, à la citadelle, à l’église évangélique puis sur les ramparts. Pleine de charme, la ville dont recèle de recoins et de petites rues ayant gardé leur style médiéval. A midi vous enfourchez les vélos pour visiter les jolis villages de Marginimea Sibiului, ces villages traditionnels comptent parmi les plus beaux de Transylvanie ! Les alentours de Sibiu offrent de superbes paysages vallonnés ou se cachent de charmants villages de bergers. Les rues colorées sont traversés de troupeaux de moutons, de charrettes et il n’est pas rare d’y voir les habitants vêtus des costumes traditionnels. Les 25 Km. sont avalé assez rapidement et constituent une bonne mise en jambe. 

roumanie sejour chevaos randonnée

Le landemain, nous quittons les petits villages pour rejoindre la transylvanie profonde et les forets de chênes. Progressivement dans l’après-midi nous retravercons les villages fondés au XV èem siècle par les collons allemends. L’ordre impécable des rues témoignant d’un passé glorieux ou les églises et les maisons ne semblent pas subir le temps qui passe. le soir, nous dormons au bord du lac salé de Ocna Sibiulu.

Le mardi, nous reprenons les vélos pour une belle randonnée jusqu’à Medias, une ville surprenante qui présente des styles architecturaux Gothiques, Renaissance et Baroque. Plusieurs détours nous permettent de visiter des églises fortifiées dont la surprenante citadelle de Viilor dont l’église catholique n’est plus fréquentée que par la dernière famille allemande du village. Mme Müller, la doyenne du bourg se fait un plaisir de nous présenter les lieux et leur histoire. Les 70 Km de la journée avec de bons dénivelés on bien fatigué la troupe, tout le monde est au lit à 21h00.

 

roumanie randonnee tourisme sejour rural

Le jour suivant, j’ai prévu une journée plus courte qui doit nous permettre de visiter les joyaux du sud de la Transylvanie. il est agréable d’avoir une journée morcelée avec des visites tous les 10Km. environ surtout qu’il fait très chaud. Nous visitons successivement les citadelles saxonnes de Biertan puis de Copsa Mare toutes deux classées au partimoine mondial de l’UNESCO. dans l’apré midi, aprés avoir longé une riviére sur un chemin ombragé, nous arrivons à Sigisoara, la perle de transylvanie. La vieille vile de Sighişoara constitue un ensemble remarquable d’architecture civile et militaire du Moyen Âge en Transylvanie dont l’état de conservation a justifié son inscription sur la liste du Patrimoine mondial. Le centre historique est constitué par le site frotifié qui s’étend sur la plateau aux versants abrupts dominé par la colline de la Cité, la Ville Basse et l’ensemble de murailles qui enserrent l’ensemble. la visite de la tour de l’horloge, de l’escalier en bois et des remparts laisse un souvenir fort même à un groupe comme le mien que peu de choses passionnent hormis le vélo.

roumanie séjour randonnée

Pour notre sixième jour de randonnée à vélo, nous traversons la roumanie profonde et rurale. La présence des bergers avec des troupeaux de vaches et de moutons nous ammuse beaucoup. Ce jour-ci, nous ne faisons pas de visites prestigieuses mais nous pédalons dans des paysages bucoliques très agréable. nous continuons notreitinéraire à vélo sur les petites routes de Transylvanie qui vous font traverser collines et forêts avant d’atteindre le village de Soars.

Vendredi, nous roulons en direction du sud vers les Monts Fagaras, les montagnes les plus hautes de Roumanie surnommées “les Alpes de Transylvanie”. Nous passons par la ville de Fagaras ou nous visitons la forteresse du XIVème siècle.  aprés 78 km, nous dormonsNuit dans une les plus impressionnants de roumanie.  

La dernière journée de vélo vous amène aux pieds du massif de Bucegi, un endroit qui fut stratégique pour surveiller la frontière entre Transylvanie et Valachie et offre des paysages magnifiques. Nous visitons ensuite le château de Bran qui est château est connu comme le château de Dracula même si en réalité Vlad Tepes l’Empalleur, le prince de Valachie à la base de ce personnage légendaire, n’y a pas vécu. Néanmoins, il a appartenu à une autre personne célèbre : la reine Maria, une petite fille de la reine Victoria et du Tsar Nicolas II. Nous terminons par une détour d’une dixaine de km pour visite la citadelle de Risnov. (~25km).      

Le neuvième jour, nous rentrons par le train à Bucarest après un petit déjeuné tous ensembles.

 

Contact : Strada Icoanei nr. 97, sect. 2, 020 455 Bucuresti – ROMANIA / Telephone : Les villages de Transylvanie à vélo space+40 729 474 666 / Fax : +40 314 253 095 / Email : raluca@europe-active.com

 



Projet coménius 2009-2010 |
1 tour a pat |
Les voyages d'Esteban |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | runireland
| jrny
| lacharbonnerie